Ingrid Tempel

Ingrid Tempel est née à Montevideo, Uruguay. Après le coup d’Etat, en 1973, elle part à Buenos Aires, Argentine, et en 1975 elle continue son exil à Caracas, Venezuela. En Uruguay elle a été traductrice de l’hebdomadaire Marcha. Au Venezuela elle a été traductrice et chef des traducteurs du journal El Diario de Caracas. Ensuite elle a été traductrice du service international du journal El Nacional de Caracas, ou elle publiait aussi une chronique hebdomadaire de littérature.
Depuis 1983 elle habite Paris, où elle a travaillé comme journaliste au service espagnol de l’Agence France-Presse pendant presque 29 ans et a été pendant plus de 20 ans la correspondante du Supplément Culturel du journal El País de Montevideo.

Extrait

L’Asie dans nos cœurs

On s’embrassait en songeant à Shigeru Umebayashi une nuit de janvier
tandis que la neige tombait dans le jardin, loin, très loin de Hong Kong,
là où les corps longent des sentiers solitaires entre les gratte-ciels
et la peau est l’enfer quotidien des amants séparés.
Les musiques de l’amour sont infinies si le temps cesse d’exister
ou si nous croyons naïvement l’arrêter avec ce silence
éloignés de la douleur qui nous menace quand nos voix
taisent la certitude de l’oubli.
Il est temps d’avouer que les horloges se sont arrêtées cette nuit
que je ne pourrai jamais te désirer davantage que lorsque nous nous envolons
vers un pays où tes yeux envahissent toute l’obscurité :
l’Asie dans nos cœurs et tu me mords
des millions d’hommes et de femmes se poursuivent
et tu me repousses
tu détournes ton regard tandis que je cherche une clé
qui te retienne quelques minutes de plus
dans ce désert d‘étouffante beauté.

Ingrid Tempel

Bibliographie

Poésie  :

  • Asia en el corazón (L’Asie dans nos cœurs), Verbum, Madrid, 2015
  • En la luz del eclipse (Dans la lumière de l’éclipse), Yaugurú, Montevideo 2014.
  • Atelier de traduction d’espagnol de Saint-Malo, Maison Internationale des Poètes et des Ecrivains de Saint-Malo, anthologie bilingue d’Ingrid Tempel espagnol-français sous la direction Claude Couffon, 2011
  • Persiguiendo mariposas carnivoras, (A la poursuite de papillons carnivores), Estuario, Montevideo, 2008
  • Exorcismos (Exorcismes), Artefato, Montevideo, 2005
  • Rituels et labyrinthes, bilingue français-espagnol, éditions La Porte, Paris 2003. Traduction de Pierre de Place
  • Sonrisa al fondo del agua (Sourire au fond de l’eau), Ediciones Trilce, Montevideo, 1990
  • Marea baja (Marée basse), ediciones. de la Banda Oriental, Montevideo, 1985

    Romans

  • Mueca ante un espejo oscuro (Grimace devant un miroir sombre), Estuario, Montevideo 2010.

    collaboration dans des anthologies  :

  • Mueca ante un espejo oscuro (Grimace devant un miroir sombre), Estuario, Montevideo 2010.
  • Anthologie de la poésie érotique féminine contemporaine, par Giovanni Dotoli, Editions Hermann, Paris 2011.
  • Los nuestros en París, article sur Omar Prego et le roman du desexil uruguayen, magazine Vericuetos, Paris 2007.
  • Le Paris latino-américain. Anthologie des écrivains latino-américains à Paris, edition bilingue, editions Indigo, Paris 2006.
  • Métaphores au féminin, Editions La Porte, Paris 2004.
  • Lejos del origen/Loin de l’origine, bilingue Français-Espagnol, Linajes Editores, Méxique 2001.
  • Palabras de mujer (Paroles de femme), Linajes Editores, Méxique 2000.
  • Voix des femmes des Amériques, Carnavalesques 5, éditions Aspect.

    Ingrid Tempel a publié des nouvelles dans la presse de l’Uruguay (El País, Cuadernos de Marcha), l’Argentine (Página/12) et la revue Vericuetos de Paris. Elle a aussi publié des poèmes dans plusieurs revues littéraires, dont la Revue Alsacienne de Littérature, Caravelle de l’Université de Toulouse Le Mirail et El Alambique (Espagne).
    Elle a deux romans inédits.