Indéfinitif présent de Mario Urbanet

Indéfinitif présent de Mario Urbanet

Mario Urbanet, avec les aquarelles d’Alexandrine Lang

Extrait :
l’image du vol d’une mouette
sur la peau ridée de l’étang
c’est mon amour qui se reflète
frêle et léger autant que vent
une libellule vole ce rêve flou
l’enferme dans son gilet bleu fluo
et de ses ailes mille fois battantes
l’emporte au loin vive et lente
ainsi vit et se transforme l’irréel
fond de teint poudre et rimmel
furtif instant vêtu d’éphéméride
mon amour n’aura jamais de rides
Désir d’Afrique

Paru le 1er avril 2011

Éditeur : La lune bleue

Genre de la parution : Plaquette

Poème
de l’instant

Guennadi Aïgui

« Un peu »

bonheur ? – « Un peu »
béatitude – « Un peu » :

ô murmure : comme vent – du soleil :

de pain – un peu… et de lumière du jour… –

et du petit bruit des hommes
comme d’une nourriture – pour la Mort prête… –

que nous la rencontrions paisiblement
comme si nous étions tous toujours sur tout seuil –

en fraternelle souffrance… –

ô notre liberté !… – lueur d’âme :

simple :

« Un peu »
1975

Aïgui, « Un peu », Festivités d’hiver, traduit du russe par Léon Robel, Les Éditeurs français réunis, 1978.