Ida Jaroschek

Ida Jaroschek vit dans la région du Pic Saint Loup en Occitanie. Sous ses pas de promeneuse, sous ses pas de danseuse, elle soulève des mots qui, au terme de longs détours intérieurs, méandres et à force oubli, de sédimentation, de travail incorporé, parviennent à s’assembler pour composer le poème.

Elle est lauréate de plusieurs prix de poésie : le Grand Prix de poésie des Ecrivains Méditerranéens en 2009 pour à l’abri dans les nuits (édition Souffles), le Prix de Poésie de la ville de Béziers en 2012 pour survivance de la neige (éd Encre et lumière), le Prix d’Estieugues 2014 pour aborder les lointains, le Prix des Trouvères juré lycéens 2018 pour ici soudain (éd Henry). La brèche de l’air est paru aux éditions Encre et lumière en 2011. Elle a réalisé de nombreux livres d’artiste aux éditions PoussièreD.Toiles. Ses poèmes paraissent également dans la revue Souffles, la revue La main millénaire, la Revue Encres, la revue en ligne Recours au poème, l’anthologie annuelle des amis de l’Ecritoire d’Estieugues et les anthologies de la Voix de l’Extrême.

Sa poésie est toute entière mouvement. Pour elle, écrire est la mise en forme des traces que le corps dessine dans l’espace du monde, le corps expression poétique de soi et des autres, au contact de la nature, des éléments, des paysages…