Holocauste de Charles Reznikoff

Holocauste de Charles Reznikoff

traduit de l’anglais (Etats-Unis) par André Markowicz

Une fois, parmi les transports, il y en avait un avec des enfants — deux pleins wagons de marchandises.
Les jeunes hommes qui travaillaient à trier les affaires de ceux qui étaient partis pour les chambres à gaz ont dû déshabiller les enfants — ils étaient orphelins —
et les emmener au « lazarette ».
Là, les SS les ont abattus.

Paru le 1er juin 2017

Éditeur : Unes

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Étienne Faure

des hommes à la rue

des hommes à la rue qui s’en vont un à un
comme un éphéméride effeuillé

Étienne Faure, Revue Contre-Allées / 2021.