Héroïnes

Auteur : Christophe Fiat

Héroïnes

Suivant le rythme syncopé d’une langue étourdissante, cinq portraits diffractés émiettent leurs sujets pour mettre à nu le corps poétique du système de la mode.

Héroïnes : cinq femmes arrachées à leur statut d’idoles désincarnées ; cinq aventurières en lutte pour la possession de leur propre corps ; cinq provocatrices déterminées à s’inventer d’autres manières de vivre. Courtney Love, Sissi, Wanda de Sacher-Masoch, Isadora Duncan et Madame Mao s’arment de leurs amours et de leurs rêves pour refaire le monde et entrent avec fracas dans l’univers de la politique (Sissi, Madame Mao), de la littérature (Wanda de Sacher-Masoch), du rock (Courtney Love) ou de la danse (Isadora Duncan). Christohe Fiat explore les rouages de la starification en donnant la parole à des icônes contemporaines. Ce travail de compréhension s’opère par un mimétisme débarrassé de toute fascination « objectiviste » : le texte se structure en se calquant sur le système de la mode conçu comme un « système poétique élaboré ». L’écrivain part de lieux communs qu’il met à mal en les enrichissant, l’accumulation d’attributs et de conjonctions de subordination mettant en évidence les mécanismes de la langue. Sous ses apparences de pacotilles, l’écriture de Christophe Fiat démythifie le langage jusqu’à ne laisser que la marque d’une parole indéfiniment réfléchie.

Paru le 1er septembre 2005

Éditeur : Al Dante

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.