Habillé de son corps

Auteur : Romain Fustier

Habillé de son corps

"après l’amour la pluie a redoublé, le monde
est de nouveau entré dans la maison où son
corps épuisé s’est abandonné sur le lit, les
membres éparpillés dans la chambre, sur le sol
où il a jeté ses vêtements dans la hâte de se
trouver en elle, entre ses cuisses que les gout-
tes fouettent à présent, l’orage s’approchant de
la dépouille de leur jouissance […]"

Paru le 1er février 2011

Éditeur : Rafael de Surtis

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.