Habillé de son corps

Auteur : Romain Fustier

Habillé de son corps

"après l’amour la pluie a redoublé, le monde
est de nouveau entré dans la maison où son
corps épuisé s’est abandonné sur le lit, les
membres éparpillés dans la chambre, sur le sol
où il a jeté ses vêtements dans la hâte de se
trouver en elle, entre ses cuisses que les gout-
tes fouettent à présent, l’orage s’approchant de
la dépouille de leur jouissance […]"

Paru le 1er février 2011

Éditeur : Rafael de Surtis

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.