Guetter l’aurore

Guetter l'aurore

Extrait de l’avant-propos

Pourquoi ce livre, cet ouvrage collectif aux voix tellement disparates ? Pourquoi avoir voulu, a quelques-uns, simplement guetter l’aurore ? Parce que, sans aucun doute, ce sont les temps qui le commandent, ces temps de confusion extrême et des plus sauvages barbaries. Ces temps malheureux, le plus souvent, et que nous voudrions rendre plus lumineux. Pourquoi une anthologie de cette sorte, mêlant ainsi poèmes et proses, introspection et prise de parole, souvenirs ou instants volés, perdus, une lettre, un hommage, une confidence, un petit manifeste… ? Pourquoi un ouvrage souhaitant, au fond, tout bonnement réunir passé, présent et futur ? Interroger l’avenir, oui. Rendre palpable le présent. Et, surtout, rendre, modestement mais fermement, notre vieux monde plus habitable. Rappeler à soi les bons et les mauvais souvenirs de l’Histoire, la petite tout autant que la grande. La tâche n’aura pas été facile, sachez-le. Et nous avons pris feu, littéralement ! Avec ce livre unique et dispersé, fragile et vigoureux à la fois. Nous avons pris feu en regardant notre époque droit dans les yeux, sans mollir, sans même courber l’échine.
Thierry Renard et Michel Kneubühler.

Ouvrage collectif avec Joséphine Bacon, Daniel Bougnoux, Katia Bouchoueva, Michel Bret, Natacha de Brauwer, Olivier Deschizeaux, Carine Fernandez, Stéphane Juranics, Fatoumata Keita, Michel Kneubühler, Mehdi Krüger, Emmanuel Merle, Laure Morali, Dominique Ottavi, Michel Vézina et Sonia Viel.

Avant-propos de Michel Kneubühler et Thierry Renard.
Collages de Sonia Viel. Visuel de couverture Carole Perret.

Paru le 1er septembre 2014

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.