Groupuscules du vertige de Kang Byung Ki

Groupuscules du vertige de Kang Byung Ki

"7.
Je vagabonde au temps des nouvelles reliques. Et je reste de moi des paquetages défaits, hère d’être tumescent du réel. A ne pouvoir penser. Je veux dire : surgir auréolé d’un travail de cisailles. A ne pouvoir jouir du laminage des plaies, à l’impact de savoir que l’impact a touché. Mais l’espace de l’espace est troué d’hourvaris."

Paru le 1er septembre 2010

Éditeur : Le Cormier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.