Grandirs

de Clara Molloy

Grandirs

Parfois surviennent des signes, lorsque les coïncidences se multiplient. Au moment de tomber amoureux ou d’avoir un enfant, lors de la perte d’un proche. Quelque chose d’inexplicable vient s’ajouter au réel. C’est le même principe qu’avec un vœu : il ne faut pas divulguer son secret, au risque de voir le charme se rompre. Personne ne va vous entendre. La beauté de ce que vous avez perçu se fane si vous cherchez à la partager.

Pour cette collection, Cheyne a commandé un texte inédit autour du thème « grandir » à six auteurs : Jean-Marie Barnaud, Loïc Demey, Albane Gellé, Clara Molloy, Ito Naga et Tania Tchénio, ainsi que six images à l’artiste Anne-Laure H-Blanc. Six livres différents, étonnants, émouvants à lire séparément ou à la suite : autant de rencontres entre auteurs et lecteurs autour de ce qui nous fait grandir.

Paru le 15 juillet 2020

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997