Gilles Baudry

Gilles Baudry naît en 1948 à Nantes. Il vit une enfance rurale. Après un premier cycle d’études au Grand Séminaire de Nantes, il fait son service militaire à Tübingen (patrie de Hölderlin, puis entre à l’abbaye de Landévennec, dans le Finistère. Artisan des mots et serviteur de la Parole, il écrit ce que la lumière et le silence lui confient de plus beau.
Poète et moine, telle est la double condition de Gilles Baudry : « Ce n’est ni un amalgame ni un dualisme, mais une double et unique tension vers une même direction » (La porte des mots/Poésie Présente N°91).

Retrouvez le bel entretien de Gilles Baudry, chez lui, en compagnie de Brigitte Maillard : www.youtube.com/watch?v=7WWMvRR5sW8&feature=youtu.be

Extrait

Les yeux fermés, parle de l’intérieur.

Trouve des mots
qui soient des portes
derrière lesquelles
on écoute la mer raconter une histoire,
de ces portes qu’on pousse
au-dedans de soi.
A l’indicible source
puise des mots infusés de printemps
dédiés
à ce qu’il y a de plus frais
en chacun.

Garde la page inapaisée.

Nulle autre lampe que la voix, Rougerie, 2006.

Bibliographie

Poésie

  • Il a neigé tant de silence, suivi de Invisible ordinaire, Rougerie, 2021.
  • Sous l’aile du jour, Rougerie, 2016.
  • Le bruissement des arbres dans les pages, Rougerie, 2013.
  • Instants de préface, Rougerie, 2009.
  • Nulle autre lampe que la voix, Rougerie, 2006.
  • Versants du secret, Rougerie, 2002.
  • Instants de préface , Rougerie, 1998.
  • Présent intérieur, Rougerie, 1998.
  • Jusqu’où meurt un point d’orgue ?, Rougerie, 1987.