Géopoésie de Martin Wable

Géopoésie de Martin Wable

Finalement, il importe peu que j’aie vu les hauteurs. Importe seulement la quiétude, que le monde soit toujours comparable à un océan. Que fourmillent en silence les hommes quoique d’en haut tout semble immobile…

Paru le 1er décembre 2015

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.