Gallimard

Editions de Poésie (collection Blanche, La Pleïade, L’arbalète, Folio…)
Poésie étrangère
Poésie contemporaine (collection Poésie/Gallimard)
Poésie pour la jeunesse (Gallimard jeunesse, "enfance en poésie)
Poésie classique…

Collection Poésie/ Gallimard
« Poésie/Gallimard » est une collection au format poche de recueils poétiques français ou traduits. Chaque volume rassemble des textes déjà parus en édition courante — tantôt du catalogue Gallimard, tantôt du fonds d’autres éditeurs —, souvent enrichis d’une préface et d’un dossier documentaire inédits.

LES 61 AUTEURS PUBLIÉS EN « POÉSIE/GALLIMARD » DE LEUR VIVANT (HORS ANTHOLOGIES)
Adonis — Andrade — Aragon — Bobin — Bonnefoy — Borges — Bosquet — Boulanger — Butor — Caillois — Césaire — Char — Darwich — Deguy — Du Bouchet — Dupin — Follain — Fombeure — Frénaud — Gaspar — Glissant — Goffette — Grosjean — Guillevic — Holappa — Jabès — Jaccottet — Jouve — Júdice — La Tour du Pin — Leiris — Luca — Macé — Mallet — Morand — Neruda — Noël — Novarina — Oster — Paz — Pichette — Pieyre de Mandiargues — Ponge — Queneau — Ramos Rosa — Réda — Roche — Roubaud — C. Roy — Sabatier — Saint-John Perse — Schehadé — Soupault — Stéfan — Tardieu — H. Thomas — Torreilles — Valente — Velter — Verheggen — Yourcenar

et 13 éditions bilingues

Nombre de parutions par an : 15

Contact

3 - 5 rue Sébastien Bottin

75007

Paris

Les Poètes du Grand Jeu

1er mars 2003

Les Poètes du Grand Jeu

Des jeunes gens qui ont le goût de l’absolu, qui proclament ne chercher que l’essentiel, qui jouent de la dérision comme d’un vertige, créent en 1928 une revue dont le titre fait écho aux manœuvres des arpenteurs, des géographes et des espions d’Orient : Le Grand Jeu. Mais René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Maurice Henry, Pierre Minet, André Rolland de Renéville, Monny de Boully, André Delons, Hendrik Cramer, Pierre Audard, aussi Desnos, Vitrac, Ribemont-Dessaignes, Sefert ou Nezval, n’entendent pas (…)

Le Drame de la vie de Valère Novarina

1er mars 2003

Le Drame de la vie de Valère Novarina

préface de Philippe Solers, collection Poésie/Gallimard

Anthologie de la poésie Tchèque contemporaine (1945 - 2000)

1er mars 2003

Anthologie de la poésie Tchèque contemporaine (1945 - 2000)

choix, présentation et traduction de Petr Kràl, collection Poésie/Gallimard
Avec ce volume anthologie, la collection Poésie/Gallimard poursuit son exploration, au présent, des grandes poésies du monde. Il prend place dans cette immense "chambre d’échos", qui peu à peu se constitue, qui peut à peu met en résonnance les paroles et les chants de partout. Les poètes tchèques présents dans ce livre montrent que les grands auteurs comme Holan, Halas, Seifert, Jan Skacel ne sont pas des phénomènes isolés, mais (…)

Cent un quatrains de libre pensée

1er mars 2003

Cent un quatrains de libre pensée

d’Omar Khayyam, collection Connaissances de l’Orient
Nouvelle traduction du persan et présentation de Gilbert Lazard, édition bilingue
Omar Khayyâm (1048-1131) est un grand mathématicien, astronome et philosophe dont les travaux comptent dans l’histoire des sciences. La tradition a aussi conservé sous son nom un abondant recueil de quatrains poétiques. Est-il l’auteur du tout ? Sûrement pas. L’est-il seulement d’un noyau originel ? C’est possible, mais non certain. Quoi qu’il en soit, les plus anciens (…)

Sable mouvant, Au soleil du plafond, La Liberté des mers de Pierre Reverdy

1er mars 2003

Sable mouvant, Au soleil du plafond, La Liberté des mers de Pierre Reverdy

suivi de Cette émotion appelée poésie de Pierre Reverdy, collection Poésie/ Gallimard

Très haut Amour et autres textes de Catherine Pozzi

1er juin 2002

Très haut Amour et autres textes de Catherine Pozzi

édition présentée et établie par CLaire Paulhan annotée par Lawrence Joseph, collection Poésie/ Gallimard

Feuilles d’herbe

1er mai 2002

Feuilles d’herbe

Collection Poésie/Gallimard
Traduction intégrale et présentation de Jacques Darras.

Tue-le

1er mars 2002

Tue-le

collection L’Arbalète

Place au cirque de Gilles Ortlib

1er mars 2002

Place au cirque de Gilles Ortlib

collection Blanche

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.