Gadjo-Migrandt

Gadjo-Migrandt

La tsigane

il n’y avait ni soleil ni lune
enchaînés qu’ils étaient l’un à l’autre
au dur du monde
des hommes forts et audacieux
partirent pour les sképimer
combattirent météores
strigoi et moroi
ils vaincirent

je porterai le soleil dit l’un
et lautre : moi la lune
mais Kham le soleil au retour
chauffait tant qu’il brunit
l’homme qui l’emportait
- de là viennent les Tsiganes -
…"

Paru le 1er janvier 2014

Éditeur : Flammarion

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.