François Garros

François Garros est né le 6-11-1949 dans la Vienne, au village du Vigeant. Il vit près de La Rochelle, à Nieul Sur Mer. Il se reconnaît d’abord comme poète. Fonde avec d’autres poètes l’association Contre-Temps à La Rochelle, l’anime de 1983 à 1998. Participe à l’organisation de rencontres nationales sur la poésie et sur le roman. Publie différents ouvrages dans le domaine poétique à partir de 1985. A partir de 1998 recherche la collaboration de photographes, musiciens, et de plasticiens. Animateur d’ateliers d’écriture depuis 1995. En 1997, tout en continuant à écrire, se lance de façon solitaire dans la peinture, puis rencontre le peintre abstrait contemporain Alain Villepigue, qui l’encourage dans ses recherches plastiques. Expose à partir de 2002, notamment, à Limoges, dans le Lot, La Rochelle et Paris.

Extrait

12 Variations pour la ville

Mais Syracuse …

noyée de sons et de bruits
traversée de langues
d’odeurs
de paroles
une attente groupée
des visages

Nous vivons
sous les flash d’une scène
un débat

Si toutes les villes
étaient une conscience reliée…
au temps

…une façon de sentir
les formes du temps

Bibliographie

Principales publications poétiques

  • Mémoire Toile, Arcam Paris, 1985

    à La Bartavelle :

  • Le Métier du Regard (1987)
  • Voce Sostenuta (1991)

    à Encres Vives (Michel Cosem) :

  • Bois Noircis (1995),
  • Embrasure d’Olt (1996),
  • La résonance de l’amour I II III (1998,1999),
  • Le Pays d’Encre (2000),
  • La pauvreté du feu, l’empreinte lotoise, Vent de cazelles (2001),
  • J’écrivais le cytise … (2002), avec un premier travail graphique
  • Calvignac après l’orage (2004),
  • Entre ciel et terre, Jardin d’Irak le soir (2004),
  • Eclaircie d’arbres bleus (2005) ;

    chez Océanes :

  • Le soleil disparu (1995),
  • Le travail du sable (1997) ;

    chez Rafael de Surtis, Monemvassia (1998) ;

    aux éditions Etre et Connaître, 12 Variations pour la ville (2004), avec une peinture de F. Garros, en couverture