Formes poétiques contemporaines n°3

Formes poétiques contemporaines n°3

Sommaire du Numéro 3

ÉDITORIAL

POÈTE INVITÉ
Jean-Jacques Thomas : Sténopé de Jean-Marie Gleize
Jean-Marie Gleize : Déclaration d’un Nous très foncé très loin
très gris

DOSSIER : Formes fixes aux USA : Des Modernistes aux New Formalists
Marilyn Hacker : Qu’y a-t-il d’américain dans la Forme américaine ?
Marilyn Hacker : Poèmes
Interview avec Marilyn Hacker
David Caplan : L’âge de la sextine

ENQUÊTE
Gérald Purnelle : Une enquête sur les formes contemporaines
Auxeméry : X / Y Lignes & signes du réel
Stéphane Bouquet : Extraits d’un peuple
Gérard Cartier : (Le tarot du fou)
Gilles Ortlieb : Un artisanat intermittent

THÉORIE
David Mus : La forme enterrée

POÈMES & POÉTIQUES
Jan Baetens : Novelliser Jean-Luc Godard
Jean-François Bory : Typogrammes
Jacques Demarcq : L’art désespéré du sonnet
Lionel Destremau : Fabrique de poésie : tentatives de réponses
Lionel Destremau : Sélection d’extraits d’un livre en cours
provisoirement intitulé « Un de plus il y a »
Jérôme Game : fluid e lease roose p
Isabelle Garron : Une baie comme Naples
Emmanuel Laugier : De nuit à nuit
Cécile Mainardi : La Blondeur ou l’amour et l’oxydant
Frédéric Schmitter & Jacques Perry-Salkow : Sorel Éros (Extrait)
Jan Baetens : La question du vers et de la « ligne »
dans A arma do rosto de Paulo José Miranda
Jan Baetens : Sous l’autobiographie, l’autobiographique :
la poésie narrative de Stéphane Bouquet
Gérald Purnelle : Structuration de l’ambiguïté chez G.Titus-Carmel
Gérald Purnelle : Régularité /opacité chez Bernard Vargaftig
Alain Chevrier : Du monostiche chez Jacques Jouet
Jean-François Puff : De l’ornement comme forme totale

INDEX DES NOMS CITÉS

Paru le 1er septembre 2005

Éditeur : FPC

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.