Fily Dabo Sissoko

Considéré comme le père fondateur de la littérature malienne moderne, Fily Dabo Sissoko (1905-1964), avant de mourir tragiquement dans la prison de Kidal – un nom que les otages et la guerre ont rendu fameux aujourd’hui –, a mené de front une brillante carrière de poète et de romancier dont il ne reste presque rien, tout comme sa vie de député du Soudan (entre 1945 et 1959) ou de secrétaire d’État au Commerce à l’Industrie dans le gouvernement de Robert Schumann.