Fereydoun Faryad

Fereydoun Faryad, de son vrai nom Fereydoun Rahimi, naît le 6 décembre 1949 à Khorramchahr, en Iran.

Très jeune déjà, il publie de nombreux poèmes dans des revues et magazines de poésie. Au début des années 1980, sa ville natale est occupée par les forces irakiennes, et la guerre qui oppose l’Iran à l’Irak le contraint à rejoindre Téhéran où il reste quelques années.

En 1985, alors que la guerre perdure, il fait un court séjour à Paris avant de partir en Grèce afin d’y étudier le grec moderne et la littérature à l’Université d’Athènes. C’est à cette période qu’il débute la traduction de poètes grecs. En 1991, après avoir publié une vaste anthologie intitulée The Diary of an Exile en Iran de Yánnis Rítsos, de qui il était devenu ami, il obtient le prix de la meilleure traduction d’un texte grec dans une langue étrangère par le centre helléniste de la traduction.

En 1997, Fereydoun fait paraître une traduction de cinq histoires perses écrites en perse ancien et traduites en grec. Ce livre intitulé Histoires du Paradis contient cinq contes poétiques des quatre écrivains iraniens Ferdowssi, Nezami, Attar, et Khajouye-Kermani.

Considéré comme l’un des meilleurs poètes iraniens de sa génération, traduit en anglais, français, grec et allemand, Fereydoun a été, tout au long de sa vie, influencé par des auteurs tels que Nazim Hikmet, Louis Aragon, Yánnis Rítsos ainsi que par les poètes classiques iraniens. En 2006, la télévision grecque lui rend hommage en produisant un documentaire sur sa vie et son œuvre.

Son dernier ouvrage est une large anthologie de la poésie grecque moderne, allant d’auteurs tels que Solomos, Kalvos, Palamas, et Kavafy à des auteurs des années 2000.

Fereydoun meurt d’un cancer le 5 février 2012, à l’âge de 63 ans.

Bibliographie

(partielle en raison de la difficulté à trouver des informations)

Œuvres dans des éditions grecques

  • Dreams with Kites and Pigeons, Prix Andersen, Éditions Kedros, 1988.
  • Ciel sans passeport, Éditions Gnosi, 1995.
  • Histoires du paradis, Éditions Armos, 1997.

Texte en partage