« Fabulation »

« Cela » : qui « ne dit ni ne cache », mais dispense des signes, des signaux, des appels. Et nous met en mouvement d’écriture.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.

Poème
de l’instant

Le Cimetière marin

Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre !

Paul Valéry, 1871-1945, « Le Cimetière marin », 1933.