Extrait de Pantagruel de François Rabelais (1494-1553)

François Rabelais (1494-1553)
« […] des nouvelles des diables et des damnéz »

Car je veis Alexandre le Grand qui rapetassoit de vielles chausses et ainsi gagnoit sa pauvre vie.
Xercès crioit la moustarde,
Romule estoit saulnier,
Numa, clouatier,
Tarquin, tacquin,
Piso, païsant,
Sylla, riveran

Gallien restauré, preneur de taulpes,
Les quatre filz Aymon, arracheurs de dentz,
Le pape Calixte estoit barbier de maujoinct,
Le pape Urbain, croquelardon,
Mélusine estoit souillarde de cuisyne,
Matabrune, lavandière de buées,
Cléopatra, revenderesse d’oignons,
Hélène, courratière de chamberières,
Sémiramis, espouilleresse de belistres,
Dido vendoit des mousserons,

Je veiz Diogènes qui se prélassoit en magnificence, avec une grande robe de pourpre et un sceptre en sa dextre et faisoit enrager Alexandre le Grand, quand il n’avoit bien rapetassé ses chausses, et le payoit en grands coups de baston.

Extrait de « […] des nouvelles des diables et des damnéz » in Pantagruel, chapitre XXX

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.