Etat de siège

Auteur : Mahmoud Darwich

Assiégé à Ramallah, le poète note au jour le jour, en de très courts poèmes, ses impressions sur une guerre de plus en plus atroce qu’illustre à sa manière, très sobrement, le photographe Olivier Thébaud.
Photographies d’Olivier Thébaud "Archives privées"
143 pages, format 15 x 20,5 / 42 photographies
titre original : Hâlat hisâr ; éditeur original : Riad el-Rayyes, Beyrouth, 2002
en France : Actes Sud / Sindbad, 2004

Extrait :
Ici, sur les pentes des collines, face au couchant
Et à la béance du temps,
Près des vergers à l’ombre coupée,
Tels les prisonniers,
Tels les chômeurs,
Nous cultivons l’espoir.
(…)
De plomb, le ciel de midi,
Orangé, la nuit. Quant aux cœurs,
Ils sont restés neutres ainsi que les roses de la clôture.
*
Dans le siège, la vie est l’intervalle
Entre le souvenir de son achèvement
Et l’oubli de sa fin.

Paru le 1er mars 2004

Éditeur : Actes Sud

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Henri Michaux

« Posture privilégiée »

Magie naturelle d’une simple pose,
Mis au calme
l’esprit en quiétude laisse ailleurs les parleurs
les menteurs inscrits,
laisse s’étaler les naïfs transporteurs
des quotidiennes maximes sommaires de l’époque.
Ne sont plus entendues, les disputes

Hors de l’action
bras retirés de la circulation
aussi bien de l’attaque que de l’aide
retirés de la préparation à agir…

Henri Michaux, « Posture privilégiée », Revue Nulle Part, 1984.