Esprit errant, pensée méditative

de Gao Xingjian

Esprit errant, pensée méditative

Traduction de Noël Dutrait

« Je crois que le poète doit être comme une chambre d’échos où tous les bruits du monde sont donnés à entendre. Je rêve toujours d’un poème conçu sous une forme dramaturgique où un processus de langage serait comme mis en scène. » déclarait Gao Xingjian dans la revue Poésie 96 en octobre 1996.

Paru le 23 mai 2016

Éditeur : Caractères

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.