Espacement(al)s

Auteur : Yadollah Royaï

Espacement(al)s

"Je n’écris pas ce que je pense. J’écris ce que l’écriture me fait penser. C’est plutôt la combinaison des mots qui me pensent. Alors j’écris dans le but de penser, et d’apprendre la pensée.
Cette pensée ne me parvient pas de réserves de l’intellect déjà installées dans ma tête, comme un songe, une foi ou une conclusion, mais elle se lève de ma page sous mes yeux, telle une évaporation, une vapeur.
Là, il y a toujours un mot qui m’attend quelque part. Il me met en parallèle mental avec le visible. Alors ce mot - mot attendant - me dit son indicible. En effet, c’est moi - l’attendu - qui l’invoque."
Y.R

Paru le 1er juin 2006

Éditeur : L’inventaire

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Peuple des tentes

J’irrupte au jour
comme une fleur du désert
le ciel est haut
le soleil est vaste dans un coin de ciel
brûlent mes pieds sans sandales
au milieu des tentes
le vent s’orage
dans un concert à ciel ouvert

Nassuf Djailani, « Peuple des tentes », apulée, Éditions Zulma, 2021.