Épître V

Pour moi, sur cette mer qu’ici-bas nous courons,
Je songe à me pourvoir d’esquif et d’avirons,
À régler mes désirs, à prévenir l’orage,
Et sauver, s’il se peut, ma raison du naufrage.

Nicolas Boileau, Épître, « Épitre V », 1676.

Poème
de l’instant

François de Cornière

Quelque chose de ce qui se passe

Je soulève une pierre
et c’est ma vie dessous.

François de Cornière, Quelque chose de ce qui se passe, Le Castor Astral, 2021.