Ephémères d’un passant

Auteur : Patrick Joquel

Ephémères d'un passant

"Nuit noire. Tout est encore ouvert. Entends-tu ? Tout. Plus tard le soleil créera les ombres. Les futurs emprunteront la voie unique. Celle qui nous oubliera en route. Tellement occupée à ses glissières de sécurité bien huilées. Mais avant le chant du coq je respire. Libre et neuf. Sans aucun grincement à l’âme. Debout…."

Paru le 1er septembre 2012

Éditeur : Editions Alcyone

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Henri Michaux

« Posture privilégiée »

Magie naturelle d’une simple pose,
Mis au calme
l’esprit en quiétude laisse ailleurs les parleurs
les menteurs inscrits,
laisse s’étaler les naïfs transporteurs
des quotidiennes maximes sommaires de l’époque.
Ne sont plus entendues, les disputes

Hors de l’action
bras retirés de la circulation
aussi bien de l’attaque que de l’aide
retirés de la préparation à agir…

Henri Michaux, « Posture privilégiée », Revue Nulle Part, 1984.