Emily Dickinson

Emily Dickinson naît en 1830 à Amherst dans le Massachusetts. Après avoir étudié sept ans à l’Amherst Academy et au séminaire du Mont Holyoke, elle se retire dans la maison familiale qu’elle ne quittera presque plus jusqu’à sa mort en 1886. Durant ses années de réclusion volontaire, elle écrit près de 1800 poèmes, ainsi qu’un nombre considérable de lettres, dont seuls sont publiés de son vivant une dizaine de poèmes dans des revues. C’est seulement à partir de 1890, lorsque ses proches font paraître une première anthologie, que son travail commence à être reconnu aux Etats-Unis. Une première édition complète de ses poèmes est préparée par Thomas H. Johnson et paraît en 1955 ; c’est aujourd’hui l’édition de Ralph W. Franklin, publiée en 1999, qui fait autorité. Emily Dickinson est considérée comme un auteur majeur, dont l’œuvre préfigure par bien des aspects la modernité du XXe siècle poétique.

Bibliographie

Traduction :

  • Un ciel étranger, Éditions Unes, 2019.
  • Ses oiseaux perdus , Éditions Unes, 2017.
  • Ainsi parlait, Éditions Arfuyen, 2016.
  • Nous ne jouons pas sur les tombes, Éditions Unes, 2015.
  • Cinq poèmes, Éditions Unes, 2013.
  • Car l’adieu, c’est la nuit, Éditions Gallimard, 2007.