Effleurescences

Stephen Blanchard

Effleurescences

Les 40 titres du recueil : L’effleuressence, de Stephen Blanchard sont empruntés aux Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Tous, sauf :"L’homme et la mer", transformé en : "La mère et l’homme". Chaque poème, vient en reflet face à l’émotion ressentie à la lecture des poèmes de Charles Baudelaire. Stephen Blanchard ne se substitue pas au maitre. Il répond à une quête poétique, ressentie comme profonde. Il s’agit d’un vibrant hommage à l’esprit Baudelairien.

Paru le 1er mars 2021

Éditeur : Les presses littéraires

Poème
de l’instant

Une odeur d’oiseaux chantants

Je marche la tête haute et le cœur en vrille. Ma langue est pliée bien serrée comme un vieux manteau de bure coincé dans un placard. C’est ainsi que je suis.

Pascale Thomas, Une odeur d’oiseaux chantants, Cheyne éditeur, 2022