Effets, mes rides, fragments pour un Retable Païen

Auteur : Jean-Pierre Bobillot

Avec un CD OFFERT (20 mn)
Poésie VISUELLE ET SONORE
Collection ARCHITEXTES

Jean-Pierre Bobillot a publié Crevez le matelas de mots ! dans la même collection en 2000. S’y joignait un CD des textes de l’auteur et de Sylvie Nève avec laquelle il donne des lectures-performances depuis les années 80, années qui furent propices à beaucoup de publications en plaquettes ou revues. Il les réunit ici après quelques ajustements ou refondements. Le lecteur va d’un texte à l’autre sans cesser de sourire et découvre non seulement un joueur de mots mais aussi un poète qui écrit des sonnets, qui manie quelques miniardises et pousse son plaisir pour la fin du XIX ème siècle jusqu’à en reprendre quelques délicieuses façons. Ailleurs, il invente tout simplement tous les mots. En majorité il reste fidèle aux textes de rupture qui l’ont beaucoup travaillé. Un CD y donne des textes plus récents qui ne reprennent pas le contenu du livre, ce qui crée la surprise.
"Hégémonie des Géminées.

Extrait

Harmonie honnie ! Gemmes !

Nuitamment amants, noués d’heures & de leurres :
Huître-glotte, bruissent glu ! Gémellité-femmes
Ou fable ? Que fais-tu, belette blette ? tu meurs
Où tu demeures… Perroquet-perruque, pérennes
Nuées. Fuites trottent, frottent, quittes. Huppes,
Huées. Jujube, Priape, Paphos, Sappho. — Gloire à la

Po-
Ëtesse !… Ou était-ce… — Pas trop de tropes, ô,
Prote !

Éperon ou perron ? Caucases cocasses ; dette d’être.
Et tes chevelures aux treize tresses. Épaisses
Épées, sueur d’anges. Mais, par bonheur, l’abeille
De l’abbaye veille, & la sibylline… En ton noir
Entonnoir, tout ce sel, ô Thalassa ! tout se scelle !
Encre, racle, nacre !
Accablée d’encâblures, âme
Où flamme. Cuise aux cuisses, jouissent ou jouise en cette
Stële stellaire :

tout ce siëcle !"

Gérard Bobillot
Né en 1950, enseigne à l’université de Grenoble. Auteur d’une monographie sur B.Heidsieck, d’une thèse sur Rimbaud dont une nouvelle écriture vient de paraître ; il a également publié des ouvrages de poésie sonore.

Paru le 15 juin 2005

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Une tristesse bleue et grise

Évidemment l’orgueil et la trouble passion
Les papiers arrachés, bien sûr, les volets clos
Les livres sans mémoire et presque à l’abandon
L’étui de ton violon fermé comme un sanglot
Mais penser à tes gestes carrés vers les miens
La presque cruauté, la langueur infinie
Le rire en plein désir et les larmes à la fin
M’ont fait aimer la mort et préférer la vie

Sarclo, Une tristesse bleue et grise, « Éloge d’une tristesse », Côtes du Rhône Productions, 1992.