Editions Alcyone

Contact

BP 41

17102

Saintes cedex

Les plis de l'éventail d'Hélène Vidal

1er juillet 2009

Les plis de l’éventail d’Hélène Vidal

"Doléances du violoncelle
travaillé
labouré
le soulagement des vanneaux
tiédit le teint d’un soir de mai."

Images natives ou liturgie du quotidien de Paule Domenech

1er juin 2009

Images natives ou liturgie du quotidien de Paule Domenech

"Il appartient aux demeures que nous avons habitées,
de décrire notre existence
dans une vérité intime propre à nous engendrer,
une liturgie du quotidien à nous faire survivre
mieux que les brillantes apparences
destinées à notre extérieur ?"
Paul Domenech est née en 1944 à Alger. Descendante de Grecs du Magne émigrées e, 1675, installés d’abord en Corse où ils fondèrent Cargèse, puis en Algérie (Sidi-Mirouan). Elle a vécu à Blida, au pied de l’Atlas, pendant 17 ans puis 5 ans à Marseille avant (…)

Au crible de la folie d'Anna Jouy

1er juin 2009

Au crible de la folie d’Anna Jouy

"Au crible de la folie on passe ou se retient
j’amplifie mes voix et je demeure…"
Anna Jouy vit en Suisse romande et travaille dans un centre de formation professionnelle pour jeunes filles en grandes difficulté d’intégration sociale. Parallèlement elle consacre l’essentiel de son temps libre à l’écriture de romans, de poèmes et des spectacles dont elle assume les mises en scène régulièrement.

Un silence de lait et de terre

1er mars 2009

Un silence de lait et de terre

Collection Phoibos
"Ma langue n’est plus déliée
mes doigts sont amers
le temps d’une trêve
découvre
comme marée ardente
des filiations saccagées…"

Gravillons précédé de Lamentos

1er mars 2009

Gravillons précédé de Lamentos

"Il remonte du grand blues
d’une dépression.
Il se souvient à en perdre la mémoire.
Ses camarades d’enfance, de jeunesse,
de travail, n’ont pas pu attendre.
Il reste seul pour parler de lui."

Recueil des caresses échanges entre Camille Claudel et Augustin Rodin

1er mars 2009

Recueil des caresses échanges entre Camille Claudel et Augustin Rodin

"Nos caresses nous enlèvent
Puis nous reposent sur le lit."

Poème
de l’instant

Le Cimetière marin

Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre !

Paul Valéry, 1871-1945, « Le Cimetière marin », 1933.