Editions Alcyone

Contact

BP 41

17102

Saintes cedex

CES REGARDS QUI NOUS EMMÈNENT

18 juillet 2022

CES REGARDS QUI NOUS EMMÈNENT

J’attends que ma barque retourne à ses plus hautes eaux, que le temps me remette à flot, me rende apte à affronter l’océan des étoiles, cet infini déchaînement de la lumière. J’attends ainsi qu’il advienne autant de tempêtes qu’il est de mots, et ce, jusqu’à ce que je chavire à nouveau, mais emporté cette fois par les déferlantes du Verbe. Quitte à me fracasser sur les rochers impitoyables de la Poésie et, au final, à m’échouer sur quelque plage déserte, si bien que nul ne pourra en entendre le (…)

L'envers du monde

18 juillet 2022

L’envers du monde

Et toujours une branche prête à lézarder le ciel… Non pour lui infliger quelque blessure, mais pour héler nos regards qui jusqu’ici n’avaient couru que sur les pierres. Le ciel pousse alors un cri retentissant, ouvre en nous un infini : une autre marche ! Et son vif azur nous éblouit à l’instant même où nos pas heurtaient rudement le sol, – juste pour nous dire ce qu’il faut d’épreuves, de tâtonnements pour parvenir à l’échappée (…)

Le sabot de Vénus

1er juin 2022

Le sabot de Vénus

Françoise Vignet

à mains nues

15 mai 2022

à mains nues

Ida Jaroschek vit dans la région du Pic Saint Loup en Occitanie. Sous ses pas de promeneuse, sous ses pas de danseuse, elle soulève des mots qui, au terme de longs détours intérieurs, méandres et à force oubli, de sédimentation, de travail incorporé, parviennent à s’assembler pour composer le poème.
Elle est lauréate de plusieurs prix de poésie : le Grand Prix de poésie des Ecrivains Méditerranéens en 2009 pour à l’abri dans les nuits (édition Souffles), le Prix de Poésie de la ville de Béziers en 2012 (…)

Sous l'écorce du jour

10 janvier 2022

Sous l’écorce du jour

Né à Béziers en 1963, Léon Bralda vit depuis trente ans à Clermont-Ferrand. Agrégé d’Arts Plastiques et Docteur en Esthétique et Sciences de l’Art, il est enseignant à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, à Clermont-Ferrand.
Ce que le temps porte en lui, ce n’est au fond qu’un peu de jour qui fait Naissance et par lequel nos yeux résistent à l’effroi de l’oubli et à l’indifférence des années.
C’est ainsi qu’à la première page du recueil, le fils s’adresse à sa mère défunte. Léon Bralda nous (…)

L'arbre chante

1er octobre 2021

L’arbre chante

Eric Chassefière a passé sa jeunesse à Nîmes, et vit à Paris. Directeur de Recherche au CNRS, il est astrophysicien, spécialisé dans l’étude des planètes, et historien des sciences. Il travaille à l’Observatoire de Paris. Il est l’auteur d’une quarantaine de recueils parus chez : Yvelinédition, Encres Vives, Rafael de Surtis, Editions de l’Atlantique, Alcyone, Interventions à Haute Voix, La Porte, Sémaphore (Quimperlé). Il a obtenu en 2015 le prix Giorgios Sarantaris pour « Le peu qui reste d’ici » (Rafael (…)

Tout à côté… le mouvement des jours

1er septembre 2021

Tout à côté… le mouvement des jours

Ecrivain-poète, Josyane de Jesus-Bergey est traduite en plusieurs langues et invitée à de nombreuses rencontres et festivals en France et à l’étranger. Elle fait partie des animateurs du festival « Voix Vives de Méditerranée » de Sète et s’occupe dans sa ville, La Rochelle, de rencontres littéraires et d’ateliers d’écriture. Une vingtaine de livres de poésie ont été publiés à ce jour, dont les derniers : « La déconstruction du vide » Jacques André éditeur 2019, « Alipio » en bilingue français-portugais, (…)

Haute-tension

9 septembre 2020

Haute-tension

AVEC NEUF TOILES DE MARIE-CLAUDE CAVAGNAC
Hélène Vidal vit et travaille dans les Hautes-Pyrénées. Libraire à Tarbes après une maîtrise de Lettres Modernes et une licence d’Histoire de l’Art, elle anime aussi des ateliers de jeux d’écriture. Elle a publié plusieurs recueils de poèmes et on retrouve ses textes dans plusieurs revues, parmi lesquelles Décharge, Saraswati, 7 à dire, L’Arbre à paroles, Archipel, Diérèse.
Marie-Claude Cavagnac est autodidacte, puisqu’elle ne s’est donnée à la peinture qu’après (…)

Passant(s)

31 août 2020

Passant(s)

Né Paris en 1941, Jean-Pierres Farines, séparé de ses parents pendant l’occupation, a passé sa petite enfance près de ses grands-parents, dans le Lot, jusqu’à la Libération. Sans doute en a-t-il conservé, en plus de souvenirs empreints de lumières multiples, le sentiment d’être toujours déplacé.
Ancien professeur de Lettres, il est aussi co-fondateur et animateur de la revue Arpa. Depuis plusieurs décennies, il échange ainsi une importante correspondance avec des poètes de tous pays.
Passant(s) est le (…)

La gloire des poussières

31 août 2020

La gloire des poussières

Pourquoi veut-on que les poussières ne soient que d’infimes fragments de choses et de vies défaites, ce que l’oubli dépose sur des meubles abstraits, des livres sans regards et des miroirs éteints ?
Destin de toute matière ne sont-elles pas aussi la preuve évidente d’une dynamique élémentaire, vivantes parcelles capables d’élan, de turbulence, de fougue ? Enfant, souvent je les vis jaillir en trombe des écailles d’une terre espérant la pluie. Tourbillon diabolique, aimanté à la fois par le ciel et par le (…)

Poème
de l’instant

François de Cornière

Quelque chose de ce qui se passe

Je soulève une pierre
et c’est ma vie dessous.

François de Cornière, Quelque chose de ce qui se passe, Le Castor Astral, 2021.