Ecrits des Forges - FIP

Contact

1497, Laviolette
CP 335

G9A 5G4

Trois-Rivières - Canada

Oratorio Qué. de Marie Savard

10 octobre 2007

Oratorio Qué. de Marie Savard

Oratorio Qué. se présente comme un long poème symphonique avec chœurs et voix dont les couleurs et les modulations font appel à l’histoire des sociétés occidentales des quarante dernières années, aux changements des rôles des femmes et des hommes du Québec moderne, à l’évolution des rapports amoureux.
Les voix d’Elle et de Lui, dialoguent « au milieu de la sphère qui nous tient ensemble », affirmant leur intimité amoureuse et leurs rapports plus égalitaires devant le chœur des Vieillards et des Pleureuses (…)

Une averse de vers de Boris Pasternak

1er septembre 2007

Une averse de vers de Boris Pasternak

Traduit du russe par Eric Lozowy.
40 poèmes de jeunesse.
"N’allez pas sous un ciel beau et chaud
Me chercher au milieu de gens secs.
Ma ferveur m’a mouillé jusqu’aux os.
J’habite le Nord depuis des siècles."
Lauréat du prix Nobel de littérature en 1958, l’écrivain russe Boris Pasternak (1890-1960) connu en Occident pour son roman Docteur Jivago, est adulé dans sa patrie avant tout comme (…)

25 poètes australiens

1er janvier 2007

25 poètes australiens

de Philip Hammial
Né à Détroit, Michigan, en 1937, Philip Hammial vit en Australie depuis 1972. Il a publié plusieurs recueils de poésie. Il est aussi sculpteur et directeur de la Collection australienne d’art brut. En colligeant cette anthologie, Philip Hammial nous invite à découvrir la diversité des courants poétiques australiens.
Découvrir l’Australie par la beauté de ses mots. Ses mots qui nous emportent et nous offrent un dépaysement littéraire mélodieux. En colligeant cette anthologie, Philip (…)

Bagdad à ciel ouvert

1er novembre 2006

Bagdad à ciel ouvert

Lèvres urbaines

1er décembre 2005

Lèvres urbaines

"Pour parler dans l’inédit".
Félix Molitor
Flânerie à rebours
De l’étoile
Stéphane Despatie
Oublierons-nous

48 poètes catalans pour le XXI e siècle

1er avril 2005

48 poètes catalans pour le XXI e siècle

co-édition Ecrits des Forges - Autres temps
Première anthologie catalane contemporaine en langue française, qui a été préparée par le Centre Catalan du PEN Club International en collaboration avec l’Institutio de les Llettres Catalanes et l’Institut Ramon Llull.
La traduction des poèmes et l’élaboration des notes et de la préface ont été confiées à François-Michel Durazzo, lui-même poète et traducteur spécialisé dans toutes les langues romanes (catalan, corse, français, galicien, espagnol, italien et (…)

Vingtièmes siècles de Jean-Marc Desgent

1er mars 2005

Vingtièmes siècles de Jean-Marc Desgent

"Elle fait la valise qui crève,
le sac kaki des chevaliers de l’incarnation.
J’aime une femme et tous ses habitants : hordes de béquilles, garnisons d’estropiés, troupes de la guenille, promeneurs, fillettes tout en cadavre de mon coeur, soldats d’abandon. Ils sont des milliards, cette femme habitée."
Prix du Gouverneur général 2005

Le jardin

1er janvier 2005

Le jardin

Traduction de Zdenka Stimac

La nouvelle poésie russe

1er janvier 2005

La nouvelle poésie russe

co-édition Ecrits des Forges - Autres temps
33 poètes présentés oar Evgueni Bounimovitch.
Traduction de Christine Zeytounian-Beloüs.
La Russie nouvelle nous a apporté deux grandes vagues poétiques. La première est née durant l’agonie du mythe communistae qui avait longtemps séparé la poésie russe en deux courants ne se croisant guère : la poésie soviétique officielle, forcée de dire "oui" à la domination idéologique et la poésie dissidente qui lui opposait un "nom" tout aussi unanime et insurmontable. La (…)

Sarabande aux chiens jaunes de Vicente Quirarte

1er décembre 2004

Sarabande aux chiens jaunes de Vicente Quirarte

traduction de Nicole et Emile Martel
"La mort, cette durée parfaite
qui fige le présent
et enseigne à respirer
avec un plus grand respect."

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.