Eclats différés du temps

Auteur : Constantin Kaïteris

Eclats différés du temps

Illustrations :
Santamouris Christos
(peintures)

Ces soixante poèmes, plus un, sont placés à la fois sous le signe de la saisie brève du temps, saisie que l’on peut appeler si l’on veut : illumination immédiate, extase matérielle, épiphanie, et sous le signe du retard, du différé, de la latence, de la lente maturation.

Une analogie fonctionne pour ces poèmes de l’instant, celle qui les rapproche de l’art du cliché instantané et plus particulièrement celui de ces capteurs de l’air du temps et des lieux que sont des photographes comme : Kertez, Ronis, Cartier-Bresson, Doisneau, Boubat.

Paru le 1er octobre 2006

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.