Ecchymoses et caetera (poèmes 1974-2004)

Auteur : Patrice Delbourg

Dans les années 1970, Patrice Delbourg a incarné l’éclosion du Nouveau Réalisme auprès de poètes comme Daniel Biga, William Cliff, Yves Martin, Claude Pélieu, Pierre Tilman et Franck Venaille. D’un romantisme désespéré, cette poésie sans fard et cruelle révèle un monde urbain à observer sous vitrine, comme au muséum. Derrière un vocabulaire en ébullition, il s’agit d’une étonnante dépossession de soi, de télégrammes de vertige teintés d’humour noir.

Préface de Jean-Yves Reuzeau

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.