Ecchymoses et caetera (poèmes 1974-2004)

Auteur : Patrice Delbourg

Dans les années 1970, Patrice Delbourg a incarné l’éclosion du Nouveau Réalisme auprès de poètes comme Daniel Biga, William Cliff, Yves Martin, Claude Pélieu, Pierre Tilman et Franck Venaille. D’un romantisme désespéré, cette poésie sans fard et cruelle révèle un monde urbain à observer sous vitrine, comme au muséum. Derrière un vocabulaire en ébullition, il s’agit d’une étonnante dépossession de soi, de télégrammes de vertige teintés d’humour noir.

Préface de Jean-Yves Reuzeau

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.