Dubuffet, Paysage du Pas-de-Calais II, par Farasse

Dubuffet, Paysage du Pas-de-Calais II, par Farasse

Prix Bienvenu 2010
Collection Ekphrasis, dirigée par Dominique Tourte

En devenant spectateur de Paysages du Pas-de-Calais II, une peinture de Jean Dubuffet datée de 1963 et exposée au musée des beaux-arts de Calais, l’écrivain et essayiste Gérard Farasse se laisse submerger par ses propres souvenirs d’enfants, « enchevêtrements » de sensations, de sentiments, galerie de fantômes du passé que font surgir les arrangements asymétriques, anarchiques du peintre fondateur de l’art brut. L’auteur exhume les clés du tableau dans les paysages mouvants de son enfance, dans ses premiers labeurs au temps des moissons, dans un premier baiser sous un ciel étoilé ; car dans cette toile peinte lors d’un séjour de Dubuffet dans sa maison du Touquet, l’écrivain a reconnu, avant tout, « un paysage de mémoire ».

Paru le 1er janvier 2011

Éditeur : Editions invenit

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Avis

Voyageurs du soir qui suivez la rumeur
Des vagues et l’étoile bleue des baies,
Gardez-vous de trop songer à vos songes
Et d’héberger pour longtemps les chagrins
Qui saccagèrent votre vie passée.
Il est au bout de la nuit une terre tout ensemble
Proche et lointaine que le jour naissant
Exalte d’hirondelles et de senteurs de goyave.
Un pays à portée de cœur et de sourire
Où le désir de vivre et le bonheur d’aimer
Brûlent du même vert ardent que les filaos.
Craignez de le traverser à votre insu :
Les saisons sur vos talons brouillent le paysage ;
Mais chaque pas est la chance d’un rêve.

Fatho Amoy, « Avis », Chaque aurore est une chance, Éditions CEDA, 1980.