Du lérot

Contact

16

Tusson

Fragments de pensées et de vie littéraire dévoilés dans quelques lettres de Max Jacob à Tristan Rémy

1er janvier 2014

Fragments de pensées et de vie littéraire dévoilés dans quelques lettres de Max Jacob à Tristan Rémy

Edités et commentés par Alain Segal
Ouvrage sur la correspondance de Max Jacob à Tristan Rémy, qui deviendra l’un des écrivains les plus réputés du monde du cirque.
"Ainsi, allons-nous retrouver, dans ces quelques lettres à Tristan Rémy, l’essentiel de la pensée jacobienne sur la poésie et bien d’autres éléments caractéristiques du monde des années vingt-deux/vingt-trois gravitant autour de Max Jacob ; nous découvrirons surtout un Max s’adonnant à sa passion d’enseigner la poésie telle qu’il l’a (…)

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.