Du feu que nous sommes

Auteurs : Serge Airoldi, Jean-Luc Aribaud, Jacques Josse, Colette Nys-Mazure, Jeanne Benameur, Claude Ber, Salah Al Hamdani, Samira Negrouche, Hawad, Gabriel Mwènè Okoundji, Sabine Peglion, Maram Al-Masri, Tahar Bekri, Samantha Barendson, Cécile Oumhani, Étienne Paulin, Martin Wable, Yusuf Kadel

Du feu que nous sommes

Préface de Charles Dujour Bosquet.

« Comme toute langue, toute réalité est vivante, organique ; tout poème est alors par évidence une conquête essentielle étroitement liée à l’époque où il voit le jour. Comme toute création, il demeure une écriture nouvelle en son temps. » Cette anthologie poétique réunit, sous la direction de monsieur Charles Dujour Bosquet, 65 auteurs contemporains venant de divers horizons. Et les textes regroupés ici ressemblent chacun à un appel marqué par une force criant à l’avenir ; une force qui est celle permettant au poète de ressentir ce qu’il est quand il écrit ; un avenir à travers lequel perpétuer le souvenir Du feu que nous sommes.

Anthologie – Collectif de 65 auteurs.

Paru le 16 septembre 2019

Éditeur : Abordo

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.