Droit de citer les poètes

Auteur : Francis Combes

Droit de citer les poètes

Choisies et présentées par Francis Combes
en collaboration avec le Printemps des Poètes
Cent illustrations de Selçuk Demirel

La publicité a depuis longtemps « volé » à la poésie plusieurs de ses techniques : l’image, la métaphore, la rime parfois, le sens de la formule.
Mais on trouverait sans difficulté dans la poésie française et mondiale beaucoup de vers qui peuvent être lus séparément, parce qu’ils ont la force de « slogans » et sont autant de « réclames » poétiques. À l’opposé de la publicité, ces « réclames » n’essayent pas de vendre quelque chose. Elles offrent un peu de beauté, de rêve, d’intelligence, de fantaisie et de liberté…Ce sont des « réclames » pour la poésie.
Ce livre de citations, accompagné d’illustrations du dessinateur Selçuk Demirel, se veut une incitation à ce que les lecteurs s’en emparent, non seulement pour les lire, mais pour les offrir aux autres, les diffuser, les afficher…

Paru le 1er février 2015

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.