Dédale d’aubes de Sadou Czapka

Dédale d'aubes de Sadou Czapka

Avec sept encres d’Agathe Larpent

"Dedans, il y a…, nos rêves en capture, une course intérieure, des rencontres éclatées, une page sans cesse en devenir.

Même la nuit ?
Oui, même la nuit.

Dedans et dehors se divisent, vacarme, asphyxie, le dessin du cerveau recomposé, leurs regards d’hommes conscients.

Mes yeux opèrent en silence, la pluie recouvre tout, et c’est toujours blanc sur blanc.

Je veux dormir, un éclair frappant le lit des peurs, une main sur la mienne remuée par les sens."

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.