De l’amour

De l'amour

De l’amour…dit fort à propos la femme de chambre d’Ariane dans Belle du seigneur d’Albert Cohen. Car, de tous temps, les amoureux ont éprouvé le besoin de mettre par écrit et en rimes ce sentiment qui bouleverse les âmes et fait battre les cœurs. Courtoisie médiévale, préciosité du Grand Siècle, libertinage des Lumières ou romantisme du XIXe siècle, les grands noms de la littérature ont transcendé les mots pour atteindre le cœur de l’être aimé : mots qui disent l’amour, phrases qui hurlent leur flamme, envolées lyriques savoureuses d’inventivité ou d’esprit.
Sortant des sentiers battus, dénichant dans l’œuvre des classiques, tels que Ronsard, Baudelaire, ou Rimbaud, quelques perles peu connues, revisitant des auteurs trop vite oubliés, sans oublier une poignée d’auteurs contemporains, Joseph Vebret a rassemblé dans ces pages une centaine de poèmes et de lettres amoureuses

Paru le 1er mars 2015

Éditeur : L’Archipel

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.