Dans le prochain monde de Mario Campana

Quand tu reviendras
après avoir erré jour et nuit
sous des astres silencieux
et t’être étendu sur des lits inconnus
imaginant
le sinistre paysage de l’éternité,
et quand tu regretteras encore une fugitive révélation
une fleur étrange,

Paru le 1er mai 2013

Éditeur : L’oreille du Loup

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.