D’exil parfois d’Yvon Inizan

D'exil parfois d'Yvon Inizan

"lumière retenue
à l’encre froide
de ses rides"

dernier trait
du fusain

vieux visage
d’une vie
à jamais

offerte

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : Folle Avoine

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Moqueur siffle le merle
quand l’alouette lève
sa volée en ton cœur.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.