Coutures de Doina Ioanid

Coutures de Doina Ioanid

En trois jours, du bol aux bouts de papiers, les Coutures étaient nées. C’était en 2011, mais je ne les ai pas publiées immédiatement, je les ai laissées mûrir, afin que chaque poème trouve la justesse et la douceur d’un regard rétrospectif. L’écriture des Coutures a également été une écriture et une couture à l’intérieur de moi. Un exercice de mémoire, patience, compréhension, nostalgie – mélangé avec le désir vivant et humain du naturel, mais aussi avec une vision qui transcende l’ordinaire. Mes Coutures sont aussi des poèmes de ces petites-grandes illuminations de la survie. »

Doina Ioanid est née en 1968 à Bucarest. Salués par la critique, ses recueils ont régulièrement figuré parmi les meilleurs ouvrages dans les classements établis par les revues littéraires. Derniers titres parus en français : Rythmes pour apprivoiser la hérissonne (éditions de l’Arbre à paroles, 2013) et Boucles d’oreilles, ventres et solitude (Cheyne éditeur, 2014).

Paru le 1er décembre 2015

Éditeur : L’arbre à paroles Maison de la Poésie d’Amay

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christophe Tarkos

Le Petit Bidon et autres textes

J’existe. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que j’existe. Mais je suis là. Et je ne suis pas fou. Je suis un vrai témoin, je suis capable de dire la vérité telle qu’elle me semble, je peux témoigner. Je pense que j’existe. Si vous ne voulez pas me croire. J’existe vraiment, d’ailleurs, seul un être humain pourrait vous le dire. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que je suis.

Christophe Tarkos, Le Petit Bidon et autres textes, P.O.L, 2019.