Corps secrets

Auteur : Valérie-Catherine Richez

Le livre de Valérie-Catherine Richez est découpée en vingt-huit suites, vingt-huit nuits qui sont autant de fragments, de visions de ce Corps secret qui donne son titre au livre. Corps malmené, glorieux, replié sur soi ou amoureux. Corps qui se découvre territoire de folie et d’ivresse, passe par de multiples transformations, est parcouru d’innombrables courants, se détruit pour renaître, s’ouvre, se ferme. Se tait.
Il y a quelque chose de bouleversant à la lecture de ces Nuits, où l’aventure intérieure passe avant tout par l’expérience vécue "dans une âme et un corps", car la langue qui en rend compte, souvent riche, ample, sonore, puis soudain tremblante, au seuil du mystère, entraîne le lecteur dans cette recherche, dans cette observation sans faille des états de la matière vivante, le fait vibrer à l’unisson de ses émotions, de ses peurs ou de ses doutes. La métamorphose. - Une vieille enfant chamane erre dans sa vie passé et présente. De nuits semées de feux en gouffres incendiés de lumière. Elle est infiniment blessée. Infiniment tendre. Hantée. Voyante. Elle danse dans le moindre recoin de ce livre fascinant.

Paru le 1er septembre 2002

Éditeur : Atelier des Brisants

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.