Corinne Le Lepvrier

Née et revenue dans le Finistère. (Diplômée des Sciences de l’Education, l’abandon d’une thèse de doctorat, une quinzaine d’années d’implications dans la formation des adultes, sa démission) puis la maison les enfants marcher insuffisamment.
Depuis la poésie (une révolution sans précédent, je recherche des unités, des intensités) je passe le plus clair de mon temps à travailler la matière autobiographique, à tenter de délier quelques coïncidences coexistences vie/mort/enfances/écritures/mondes, à croiser soi et l’autre je crois jusqu’à trouver quelque chose, une humanité, peut-être c’est histoire de nous faire entendre et me vérifier qu’ici je suis suivie.
Souvent je dis que c’est contre le tout venant de la parole que j’écris ; des livres faits de fragments et de blancs. Que le poème vient de et tend toujours vers quelque chose/quelqu’un sans tout à fait l’atteindre, mais on ne peut pas non plus dire jamais. Quelque chose avance, même si c’est infime, intime, même si c’est déjà passé, une narration.
C’est aussi à travers la photographie, le collage et la création de pièces sonores (membre du collectif Ecrits/studio investissant les outils du son) que je lis écris interviens et poursuis sourire.
Je donne des lectures publiques de mes textes (parfois accompagnée de musiciens) ; en café-librairies, médiathèques, festivals. Invitée des rencontres culturelles du Bois Chevalier, « Poésies croisées » 17ème marché de la poésie de Rochefort sur Loire, Les mots migrateurs (Cergy Pontoise), Baie des plumes »salon de la poésie de Douarnenez, La nuit du chat qui tousse (théâtre de La Ruche, Nantes), Les Auteurs au Bistro, restitutions Ecrits/studio…
Je tiens par ailleurs à décliner lire/écrire cet ensemble produire du sens, animant depuis une quinzaine d’années des ateliers d’écritures créatives et littéraires sur les champs de l’éducatif, du culturel, « médiation sociale ».

Extrait

Compte de femmes (2015)

D’un jour au lendemain arriva l’inconnue déjà là
qui de son absence-présence de corps-chair souffle-vie
prendrait en elle place forme et figure
silencieuse creuse dans son parlé son gorgé clameur épaisseur de se dérober
qu’elle ne pourrait contourner ou détourner de ses yeux atteindre jamais
toutes fois attendre-apprendre incessamment d’elle la reconduction et la réfutation des choses

Bibliographie

Poésie

  • Les Allantes, co-écrit avec Sophie Eustache, photographies de Corinne LL, Éditions La renverse, 2019.
  • dedans-dehors (acceptions, acceptations, provocations), -36° Éditions , 2016.
  • (un brin) mélancolique, Éditions La Porte, 2014.
  • Non  ; plutôt deux fois qu’une, Éditions Asphodèle, coll. Confettis, 2013.
  • suis-je ta femme seule bleue dans l’eau limpide, -36° Éditions , 2013.
  • la femme elles je, Éditions Rafael de Surtis, coll. pour une terre interdite, 2012.
  • Mes nuits au(x) lieu(x) d’être, Éditions Encres vives, coll. Lieu, 2011.

Prose narrative

  • Comment dire ?, co-écrit avec Jean-Christophe Belleveaux, photographies de Corinne LL, Éditions La Sirène étoilée, 2019.
  • voici que tu viens à manquer, Éditions Le chat qui tousse, 2019.
  • Une histoire très courte d’une fille qui avait une mère et voulait l’écrire, Éditions La porte, 2016.
  • Compte de femmes, Éditions Approches, coll. Textes nus, 2015.
  • Pourquoi la vie est si belle ? (avec Néo et un peu d’oiseaux -pour aider-), Éditions Lanskine, 2013.
  • langues / je viens, Éditions La Porte, 2013.
  • Les multiples passages, Éditions Eclats d’encre, 2013.

Livres d’artistes

  • (Somme toute) un Ciel, en collaboration avec Lou Raoul, Éditions du Pentamino, coll. Kora, 2014.
  • Il ne suffit pas d’un tas de cendres pour faire un homme, interventions plastiques d’Isabelle Marcelin, Éditions Le Frau, 2012.

Anthologies

  • lettre au poète J’, coll. Poème du jour, Éditions l’atelier de l’agneau, 2018.
  • 36 choses à faire avant de mourir, pré-carré #éditeur, 2017.
  • Memento Nudo, Éditions l’Arbre à parole, 2013.

Contributions en revues, sites de littérature
Contre-allées, N4728, Les Carnets d’Eucharis, Mange-monde, Verso, N47, Terre à ciel, Terre de femmes, Recours au poème, Paysages écrits, Décharge, Journal de mes paysages, Phoenix…

Des livres « pauvres », des collages, vidéos-poèmes et pièces radiophoniques (collectif Ecrits/studio), lectures publiques

Champs de la pédagogie

  • La recherche : un voyage, ou partir et revenir, chapitre VII, p141-162, in : Se former par le recherche en alternance, Éditions L’Harmattan, coll. cognition et formation, 2002.
  • Cible formateur, didacticiel de formation de formateurs, Éditions DVD Savoirs interactifs, coll. ressources humaines, 2000.