Coplas por la muerte de su padre, stances pour la mort de son père de Jorge Manrique

traduit de l’espagnol par Michel Host

"Ce monde-ci fut bonté
si en avons bien usé
comme devons,
puisque, suivant notre foi,
c’est à gagner l’autre monde
que nous visons.
Et le fils de Dieu lui-même
pour nous hisser jusqu’au ciel
est descendu,
pour naître ici, parmi nous,
et vivre sur cette terre
où il mourut."

Paru le 1er juin 2011

Éditeur : Editions Alcyone

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Récitatif au Pays des ombres

Toute ville est un récitatif
j’apprends du verbe apprendre
le bon usage des rues
les paysages de silence
les plages de l’extase
l’amitié des lauriers
l’élégance de l’oiseau-mouche
l’allaitement des ibis
j’apprends par exemple que la mer est un immense gâteau bleu
les soirs d’orage quand les nuages font la gueule
les femmes couchent côté est
pour aider le soleil à se lever

Rodney Saint-Éloi, Récitatif au Pays des ombres , Mémoire d’encrier, 2011.