Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.

Poème
de l’instant

le soleil ne se couchera pas

le soleil ne se
couchera pas

il veut un alphabet
de page blanche

Éric Jaumier, Revue Contre-Allées, 2021.