Contre-allées n°23,24

Contre-allées n°23,24

Henri Droguet

Raymond Farina, Cécile Guivarch, Romain Verger

"Matin

le ciel roncier nacré pâle
simultanément s’irrise et décolore
abondé furieusement
le fleuve fouaille et taille ses anneaux
le vent molli attend son heure"

Henri Droguet

Paru le 1er janvier 2009

Éditeur : Contre-allées

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Épître V

Pour moi, sur cette mer qu’ici-bas nous courons,
Je songe à me pourvoir d’esquif et d’avirons,
À régler mes désirs, à prévenir l’orage,
Et sauver, s’il se peut, ma raison du naufrage.

Nicolas Boileau, Épître, « Épitre V », 1676.