Concert

Scènes slam

19 mars 2020

Scènes slam

Deux scènes slam proposées par la compagnie l’Astre en moi dans deux cafés de Chauvigny. En marge de ces deux rendez-vous, n’hésitez pas à vous inscrire aux ateliers d’écriture (ouverts à tous) afin de vous tester ensuite sur les scènes du Havana et de la Moustache !
Scène slam Y parait que la poésie pourrit dans les rayons. Mais il paraît seulement. En fait il n’en est rien, c’est ce que vont s’évertuer à prouver pendant une heure les slameurs de la l’association L’Astre en Moi en vous invitant à (…)

19 mars 2020

Jazz et poésie

Autour du livre de Philippe Méziat et Emmanuelle Debur, Histoire / histoires du jazz en Aquitaine, des textes et des poèmes sur le jazz lus par le comédien Christian Loustau, avec des illustrations musicales par l’Affinity Quartet. Agitateur : Xavier Daverat.

Harmonitare + Govrache

18 mars 2020

Harmonitare + Govrache

Govrache – Chanson / Slam
Première partie : Harmonitare
Harmonitare vous fait partager son univers, des bribes de vie, des textes incisifs, introspectifs, instinctifs au rythme d’une musique résolument électro-rock.
Avec Florent Buisson (Percussions), Victor Delage (Guitare), Ronan Le Tinier (Basse, Clavier) et Jérémy Baudin (Voix)
Slameur au verbe parfaitement poli mais impoli, Govrache dessine avec une virtuosité indéniable, les petits riens du quotidien. Il vient piquer nos consciences (…)

Escapade à Sète

18 mars 2020

Escapade à Sète

Partenariat Maison de la Poésie Jean Joubert/ / Musée Paul Valéry
Le Printemps des Poètes montpelliérain jette des ponts chez ses voisins sétois, partenaires de la fête de la poésie.
Lecture musicale
Avec les poètes Estelle FENZY et Alain ANDREUCCI
Violoncelle : Claire Menguy
ESTELLE FENZY est née en janvier 1969. Après avoir vécu près de Lille puis à Brest, elle habite Arles où elle enseigne.
Alain ANDREUCCI Né en 1955 à Toulon, Alain Andreucci vit à Bandol. Il est l’auteur d’une dizaine de (…)

16 mars 2020

10e Printemps des poètes de Limeyrat

Pour la 10e édition de sa manifestation bisannuelle "Le Printemps des poètes de Limeyrat", le Comité des fêtes propose un circuit poétique extérieur alliant poèmes sur bâches et scénographie originale, un musée de plein air participatif sur le thème des instruments de musique insolites, des jeux poétique et des ateliers d’écritures en libre service. En intérieur, plusieurs expositions : celle des16 artistes contemporains qui avaient accompagné les précédentes éditions, celle des classes partenaires avec (…)

E COME IL VENTO

15 mars 2020

E COME IL VENTO

E Come il vento. Concert-lecture par le Duo Idylle, flûte & basson.
Dans le cadre des Alternatives du Conservatoire des Portes de l(’Essonne et du Printemps des Poètes.
Au programme : les compositeurs Bon di Venezia, Scarlatti, Bach, Villa Lobos, Hersant, Solbiati, Mantovani. Et les poètes Leopardi et Neruda.
Guidé par le parti pris poétique d’Alessandro Solbiati dont la pièce Con l’antico canto intègre quelques vers du Canto general de Pablo Neruda, le Duo Idylle emprunte le titre de son (…)

15 mars 2020

FLORILEGE

FLORILEGE DE CHANSONS GEORGES BRASSENS ET DEMUSIPOEMES

Violoncelle, jeux et poésie

15 mars 2020

Violoncelle, jeux et poésie

par Emmanuelle Halbout et les enfants d’ARéMUZ

Violoncelle, jeux et poésie

15 mars 2020

Violoncelle, jeux et poésie

par Emmanuelle Halbout et les enfants d’ARéMUZ

14 mars 2020

Les haïku bibliques d’Étienne Pfender

À l’occasion de la parution du recueil d’Étienne Pfender : Soixante-dix haïku bibliques aux éditions Jas sauvages, conférence de Jacqueline Assaël, lectures de poèmes et musique par Marc Di Pasquale

Poème
de l’instant

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.
Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

Carl Norac, inédit, pour le 22e Printemps des Poète / Le Courage