Colette Nys-Mazure

Longtemps professeur de lettres, j’anime des chantiers de lecture et d’écriture.`Pour moi vivre-lire-écrire forme un tout et je ne mets pas de cloison entre les différentes genres littéraires.
J’aime travailler en correspondances avec des peintres , sculpteurs , musiciens , graveurs, chorégraphes… Je collabore à différents journaux et revues ; je partage mon enthousiasme pour la littérature de Belgique avec des lecteurs et auditeurs des Etats-Unis, d’Italie, de Suède, de Lettonie et d’ailleurs.
Poète en résidence à Rochefort-sur-Loire de mars à juillet 2002.
Résidente à la Villa Mont-Noir, Centre départemental de résidence d’écrivains européens, (France) en septembre 2002 et en avril 2003. Puis à la maison des écrivais et traducteurs à Ventspils en Lettonie en 2007
Bourse d’écriture à l’Academia Belgica de Rome en 2004
En mars 2009, les clubs Richelieu de Belgique et du grand-duché de Luxembourg m’ont décerné le Prix Richelieu pour sa contribution à la promotion de la langue et de la culture française.
Bourse d’écriture à l’Academia Belgica de Rome en 2004.
En mars 2009, les clubs Richelieu de Belgique et du grand-duché de Luxembourg m’ont décerné le Prix Richelieu pour ma contribution à la promotion de la langue et de la culture française.

Extrait

C’est une femme de soie sauvage. Poreuse sous les mains savamment tendres. Une femme de collines et de combes, de feuillages, de mousses. Une ligne sinueuse en volutes et voluptés. Sucs et salives, écartèlement vertigineux. Elle, disloquée, réunie. Une femme très loin, à héler, harponner. Très proche à pétrir, goûter, savourer. Une femme d’espace amoureux saturé de miel et d’ombres intimes, de fière approchée, de tressaillement secret. Rauque et luisante dans la rumeur du plaisir imminent. Tambour de la jubilation. (aimée-aimante)
Elle conte, raconte. Le galet, l’iris jaune, le profil perdu. Elle exhume une parcelle d’infini, un effroi aux oubliettes. Elle pare la mort, dénonce l’intrigue, hâte l’aurore. Elle transmute le saladier de faïence fleurie et le vagissement hagard du nouveau-né. Elle dit et le bouquet flambe, le visage avoue, l’âme s’enhardit. A la parole, elle confie le surcroît de vie qui la presse et l’étoufferait. Elle détient le secret des merveilles latentes. Les ravive d’un verbe débridé.(diseuse)
L’écriture comme un grand lit nuptial
Célébrer le pétillement des soleils sur les ardoises
sur les vitres les pièces d’eau pâle
l’excès d’ardeur sous l’humus l’écorce la chape nuageuse
Attester attiser la gloire du simple
l’ordinaire enchantemen
quand se taisent les tambours de rancoeur et de sang (écrivaine)

Extrait de Feux dans la nuit, La Renaissance du Livre, 2003

Bibliographie

Poésie

  • La vie poétique, j’y crois, Éditions Bayard, 2015.
  • De seuil en seuil, Éditions La lune bleue, 2014.
  • Feux dans la nuit, Tournai, La Renaissance du livre, 2003, Anthologie 1969-2002 augmentée d’un inédit Demeure nomade, coll. Espace Nord, Éditions Les Impressions nouvelles, 2012.
  • Arc-en-ciel, Éditions Couleur livres, collection Carré D’as, 2014.
  • L’Eau à la bouche. Poésie, ma saison, Éditions Desclée de Brouwer, anthologie de poésie francophone, 2011.
  • Pensionnaire de Saraceni, Éditions invenit, 2011.
  • Et nous, par tous les temps, avec Françoise Lison-Leroy, Éditions La Porte, 2008.
  • Contrechamp, Éditions Les Pierres, 2004.
  • Seuils de Loire, Chaillié-sous-les-Ormeaux, Éditions Le Dé Bleu, 2003.
  • Le for intérieur, Éditions Le Dé bleu, 1996. (Prix Max-Pol Fouchet de Poésie)
  • Trois suites sans gravité, Éditions Rougerie, 1999. (Prix de la Ville du Touquet-Paris-Plage)
  • Issue des lisières, Éditions l’Arbre à Paroles, 1998.
  • Champs mêlés, avec Françoise Lison-Leroy, Éditions Luce Wilquin, 1998.
  • D’ailes et d’eau, Éditions Maisons de la culture de Tournai, 1998.
  • Pas si sages Amay, avec Françoise Lison-Leroy, Éditions L’Arbre à parole, 1999.
  • Palettes, L’Esperluète éditions, 1999.
  • Trois suites sans gravité, Éditions Rougerie, 1999. (Prix de la ville du Touquet)
  • Chant de feu, illustrations de Anne Leloup, Éditions Tetras-Lyre,1999.
  • Traces et ferment, en collaboration avec Lucien Noullez, Éditions l’Arbre à paroles, 1998.
  • L’eau des fêtes, avec Françoise Lison-Leroy et François Emmanuel, Éditions La Bartavelle, 1997.
  • Lettres d’appel, avec Françoise Lison-Leroy, Éditions Tétras Lyre, 1996.
  • Voix de l’entente,Centre Froissard, 1996.
  • La nuit résolue, Éditions Rougerie, 1995.
  • La Criée d’aube, Éditions l’Arbre à Paroles, 1995.
  • Arpents sauvages, Éditions Rougerie, 1993.
  • Singulières et plurielles, Collection Parler bas Charlieu, Éditions La Bartavelle, 1992 ; Réédition Éditions Desclée de Brouwer, 2002.
  • Haute enfance, Éditions L’Arbre à Paroles, collection le Buisson ardent, 1989 en version courte ; Éditions L’Arbre à Paroles, 1990. (Grand Prix de Poésie pour la Jeunesse - Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports)
  • On les dirait complices, Éditions Rougerie, 1989 avec Françoise Lison-Leroy
  • Désarroi, désaveu in Lieux tressoirs, avec Françoise Lison-Leroy et Michel Voiturier, Éditions Rougerie, 1981.
  • Pénétrance, Éditions Unimuse, 1981. (Prix Charles Plisnier)
  • D’amour et de cendre, Éditions Froissard, 1977.
  • La vie à foison, Éditions Froissard, 1975.

Livres d’artistes avec Auck :

  • Hors de soi avec Véronique Poppe , Éditions Carnets du Douayeul 2012.
  • Cinq sizains mobiles et En tous sens, 2003 et 2004.

Essais

  • Pensionnaire de Saraceni, Le reniement de saint Pierre, Éditions invenit, 2011.
  • Célébration de la lecture, Éditions La Renaissance du Livre, coll. Références, 2005
  • Secrète présence , Éditions Desclée de Brouwer, 2001.
  • Célébration du quotidien, Collection Littérature ouverte, Éditions Desclée de Brouwer, 1997.
  • L’enfant neuf, Éditions Bayard, 2005.
  • La liberté de l’amour, Éditions Desclée de Brower, 2005.
  • La chair du poème, Éditions Albin Michel, 2004.

Nouvelles

  • L’envers et l’endroit précédé de Tapisserie angevine, Éditions Cénomane, mai 2011.
  • Sans y toucher, Éditions La Renaissance du Livre, 2004. (Prix Gaucher-Philippo)
  • Noël en ce monde, contes pour aujourd’hui, Éditions Desclée de Brouwer, avec un CD 2009.
  • Courir sous l’averse, Éditions Desclée de Brouwer , coll. Littérature ouverte, 2009.
  • Contes d’espérance ,Préface de Claude Goure, Collection Litttérature ouverte, Éditions Desclée de Brouwer,réédition 2010 avec un CD, 1998.
  • Tu n’es pas seul, Éditions Albin Michel, 2006.
  • Battements d’elles in Expressions de femmes collection Littérature ouverte, Éditions Desclée de Brouwer, 2000.

Jeunesse

  • Conte à deux, illustrations de Valérie Vercauteren, Éditions Tu-mult, 2009.
  • Depuis ce jour, illustrations de Estelle Meens, collection "A l’abordage", Éditions Labor 2005 ; Éditions Mijade, 2009.
    .-*Je n’ai jamais dit à personne, en collaboration avec Françoise Lison-Leroy, illustration de Montse Gisbert Esperluette édition, 2001.
  • Enfance portative, illustrations de Laurence Forbin, Éditions Luce Wilquin, 1997 ; illustrations d’Anne-Catherine Van SantenEsperluète, Editions, 2000.

Théâtre :

  • Dix minutes pour écrire, Texte créé le 3 octobre 2002 au théâtre de L’L à Bruxelles dans le cadre du Festival Enfin seul, Lansman, 2002.

Anthologie

  • Piqués des vers, coll. Espace Nord, Éditions Les Impressions nouvelles, 2012 en collaboration avec Christian Libens, 2010.

Traductions en différentes langues.