Colette Andriot

Colette Andriot est née en 1941.
Institutrice, puis animatrice à la Maison de la culture de Chalon sur Saône et plus de 20 ans bibliothécaire. Maintenant à la retraite, elle met aujourd’hui en place de nombreuses animations scolaires, des rencontres avec des bibliothécaires autour de la poésie, des lectures à haute voix…

Extrait

…au coin de la rue

J’écoute la nuit qui va
Comme un grand corps errant .
J’écoute la nuit qui gronde doucement, la nuit qui
souffle comme un cheval asthmatique .
J’écoute la nuit qui éclate de rire dans les étoiles filantes
hurle sa colère se déchire dans l’orage .
J’écoute la nuit qui se faufile à pas feutrés dans
les mots cherchés du poème comme une haleine fraîche
sur la peau brûlante .

La nuit glisse sur la feuille .Sa respiration devient
régulière .

La vie trois lettres Cette énigme

Trop loin

Je reviens à l’odeur du café
à celle de la tarte aux fruits qui inscrit l’été
dans nos mémoires .
Ici il y a des fleurs que je cultive sous la fenêtre
comme je cherche un rythme un accord .

Je reviens au déroulement des gestes
à ton regard
à la volonté de tes mains .

Trois lettres dans la nuit
dans l’amour.

Bibliographie

  • À la recherche du mot perdu, illustrations Matthieu Louvrier, Éditions L’Atelier des Noyers, 2019.
  • Au gré du gris des jours, Éditions L’Atelier des Noyers, 2017.
  • Pourquoi pas 2005, Éditions Gros Texte, 2012.
  • Pendant que me revient l’odeur des foins, Éditions Gros Textes, 2009.
  • Pattes d’oiseaux pattes de chat, Éditions La Renarde Rouge, en 2007.
  • Au coin d’une rue, Éditions Gros Textes, 2006.
  • Carnet de notes, Polder No 112 Décharge/le dé bleu
  • Froissement, Éditions Réto-Viseur, 1995.
  • Nocturnes (signes de nuit ), Éditions le dé bleu / Impulsions, 1986.
  • Passante, Éditions Info-poésie
  • Le poème n’a pas de lisière, Éditions le dé bleu, 1981.

Anthologies Revues

  • Un numéro spécial de la revue Texture
  • Participation au numéro de Parterre Verbal :"féminin poète "