Christophe Tarkos

Né en 1964 à Marseille - Mort à Paris en 2004.
"Je n’existe pas. Je fabrique des poèmes.
1 je suis lent, d’une grande lenteur
2 invalide, en invalidité
3 séjours en hôpitaux psychiatriques depuis 10 ans"

Extrait

[…]
Le train rattrape le train, le train rattrape sa place

Je n’ai pas sonné. cela ne sonne pas, est-ce que je sonne ? Je ne sonne pas. Ce sera une bonne semaine. C’en sera une et la mienne, ma semaine. Ce sera la mienne. Je l’aimerai. J’ai une bonne étoile. J’ai eu de la veine. J’ai endigué, j’endigue, j’entonne, je laisse dégouliner, que je dégouline.

La rame rame, la trame trame. c’est l’heure heureuse

Je suis dans le temps. Je ne m’abandonne pas. je ne suis pas laissé. je ne me laisserai pas me laisser. Je ne suis pas abandonné. Je conserve mon gonfanon, mon gonfanon d’une autre année, le gonfanon de mon ancienne menée, pour une autre semaine, pour d’autres années.

Le train accentue en un instant
[…]

Extrait de Pan, POL, 2000

Bibliographie

  • Anachronisme, Éditions POL, 2001.
  • Pan, Éditions POL, 2000.
  • Le signe =, Éditions POL, 1999.
  • Caisses, Éditions POL, 1998.
  • La valeur sublime, Éditions Le Grand Os, 1998.
  • Ma langue est poétique, Éditions Electre, 1997.
  • L’oiseau vole, Éditions L’évidence, 1995.
  • Le bâton, Éditions Al Dante, 1998.
  • Le damier, Éditions Aiou, 1996.
  • Le train, Éditions SUEL, 1996.